New

Max Rousseau cosigne un article avec Vicent Béal dans la revue en ligne La vie des Idées.

Introduction

Souvent dépeintes comme le terreau du populisme, les villes en déclin sont également des espaces d’expérimentation d’alternatives au néolibéralisme. Dans ces villes, les politiques de développement renouvellent l’action publique en rompant avec le dogme de la croissance.

3 juillet 2017. Les élections municipales à Jackson (Mississippi) consacrent la victoire d’un jeune candidat démocrate de 33 ans promettant d’être le maire de « la ville la plus radicale du monde » (Magnaudeix, 2018). Ce slogan, qui tranche au sein du monde convenu du marketing territorial, est étayé par un programme accordant la priorité à l’amélioration de l’offre éducative et au renforcement des services publics dans les quartiers populaires. Par ailleurs, le maire s’est donné pour objectif de transformer le développement économique local en favorisant l’essor des coopératives (dans l’agriculture, le commerce, ou encore le logement de qualité pour les plus démunis).

Vincent Béal & Max Rousseau, « Après la croissance. Déclin urbain et modèles alternatifs », La Vie des idées , 4 décembre 2018.

ISSN : 2105-3030.

Continuer la lecture sur le site de la revue...