CROZAT Dominique

Professeur des universités, Géographie

Thèmes de recherche

Géographe culturel et social : implication des représentations dans la production de sociétés spatialisées fortement hiérarchisées ; l’analyse se positionne dans une perspective discursive (identités, normes)

Mots-clés 

géographie du sujet, construction des identités spatialisées, espaces de ségrégation, frontières, géographie de la fête et des loisirs, production des espaces hyper réels, performativité
• Géographe culturel et social, engagé dans la promotion d’une vision dynamique de la culture, culture vivante, faite de recodages et rétroactions multiples, réinterprétant en permanence le monde pour lui donner sens. Cette « géographie de l’engagement culturel » réfère à la place centrale et active que tient la culture dans les processus de production des espaces et à la revendication d’un regard soucieux de l’implication politique de ces phénomènes. Désireux de participer à la rénovation de la sous-discipline en intégrant ses évolutions récentes (géographie postmoderne, études culturelles, ouverture transdisciplinaire), je m’efforce de les dépasser par une analyse centrée autour de la dimension politique et sociale de la culture, devenue médiaculture et outil majeur de sélection socio-spatiale.

• Cette recherche s’insère dans les axes 3 et 4 de l’UMR ART-Dev : « Circulations, réseaux et interfaces » et « Dynamiques territoriales, développement et transformation de l’action publique » en envisageant les ressources sociales, culturelles et cognitives d’acteurs-sujets et le dépassement de la conception traditionnelle de la représentation, avec une réflexion sur la performativité et la production des espaces hyper réels ainsi que les processus de valorisation et dévalorisation des espaces susceptibles d’initier qualification et déqualification des espaces, des individus et des groupes qui pratiquent ces espaces.

• Mes thèmes de prédilection sont d’une part la géographie de la fête, des loisirs et du tourisme et d’autre part les processus de construction des identités spatialisées en particulier dans les espaces de ségrégation et plus largement l’urbain. Ces différentes entrées sont fortement liées par la convergence des problématiques et des approches méthodologiques.

 

PROGRAMMES ET ACTIONS DE RECHERCHE


  • Depuis 2005 : Fondateur et co-responsable du programme « Espaces, Cultures, Territoires » (UMR ART-Dev), pour construire un pôle culturel pluridisciplinaire en Languedoc-Roussillon. Principale réalisation : l’organisation des « Rendez-vous de Géographie culturelle, Ethnologie et Etudes culturelles en Languedoc-Roussillon », un colloque international bi-annuel à l’Université de Nîmes (http://recherche.univ-montp3.fr/art...) et autant de publications.
    • 2006 : « La fête au présent : mutations des fêtes au sein des loisirs » 
    • 2008 : « Le développement culturel : un avenir pour les territoires ? » 
    • 2010 : « Patrimoine culturel et désirs de territoires : vers quels développements ? 
    • 2012 : « Dire les mobilités » 
    • 2014 : « Résistances » 
    • 2016 : « Utopies culturelles contemporaines

 

  • 2008-2012 puis 2010-2014 : Création de l’Observatoire de l’intranquillité publique, associant l’UMR 5281 Art-Dev et le CLSPD (Centre Local de Surveillance et Prévention de la Délinquance) de Montpellier, afin d’étudier les incivilités dans l’espace public. Ce partenariat avec les acteurs de la ville (polices, services de médiation, réseaux de transport) vise à une analyse contextualisée des incidents infra-pénaux afin d’échapper aux discours ultra-sécuritaires. Cette étude se double d’une réflexion opérationnelle sur la collecte d’informations par les pouvoirs publics (réseau de caméras de vidéosurveillance), les méthodes de géolocalisation, la qualification et les procédures de standardisation des données produites par les institutions ainsi que les modalités de gestion de ces situations. Collaboration non renouvelée par la Mairie de Montpellier. L’équipe a intégré l’ANR TerrHab (2010-2014) « De l’habitabilité à la territorialité (et retour) : à propos de périurbanités, d’individus et de collectifs en interaction » (direction UMR Pacte), co-pilotage (avec C. Moïse) de l’axe 3 « Civilités/incivilités : violences verbales et/donc territoriales ».
  • 2011-2014 : Création du programme « Tourisme, environnement, développement territorial- échanges, altérités et ancrages » à la MSH-Montpellier, intégré depuis 2012 dans l’EA CRISES : organisation du séminaire « Re-penser les tourismes » (6 séances en 2011, 5 en 2012), du colloque « Le touriste et l’habitant » à Béziers (2013), 3 publications en 2012, 4 en 2013, 2 en 2014. Des projets de recherches sont engagés avec la Thaïlande (U. de Walailak), l’Italie (U. ’Ca Foscari de Venise), l’Allemagne (HNE Eberswalde), le Chili (U. Catholique de Valparaiso), la Cambodge (U. Royale de Phnom-Penh), les Philippines (Asian Institute of Tourism, U. of Philippine), le Brésil (U. de São Paulo).
  • 2004-2012 : fondation et co-direction du programme « Périphéries métropolitaines en marche. Mobilités. Innovations. Urbanités » (UMR 5185 ADES, Bordeaux 3, 2004-2008) devenu « Dynamique des périphéries urbaines des villes du sud de l’Europe : entre normes et innovations » dans sa seconde phase (2008-2012). intéressé par les mutations sociales et spatiales des villes du Sud de la France et la Péninsule ibérique.
  • Participation personnelle aux programmes « Les impensés sociaux et démocratiques du développement durable » (ADEME/Aménités/Lab’Urba-Institut d’Urbanisme de Paris-Université Paris Est Créteil Val-de-Marne ; 2012-2014, responsable G. Faburel) et « Vers un habiter sonore de la ville et de l’urbanisme durables. » (ADEME/Aménités ; 2013-2015, responsable G. Faburel).

 

COLLOQUES ET SÉMINAIRES


1- « Rendez-vous de Géographie culturelle, Ethnologie et Etudes culturelles en Languedoc-Roussillon », un colloque international bi-annuel à l’Université de Nîmes 6 éditions et autant de publications.
  • 2006 : « La fête au présent : mutations des fêtes au sein des loisirs »
  • 2008 : « Le développement culturel : un avenir pour les territoires ? »
  • 2010 : « Patrimoine culturel et désirs de territoires : vers quels développements ?
  • 2012 : « Dire les mobilités »
  • 2014 : « Résistances »
  • 2016 : « Utopies culturelles contemporaines »
2- Autres colloques organisés
  • "Actualité de l’habitat temporaire", 10-12 octobre 2013, Montpellier
  • "Le touriste et l’habitant" XXIVèmes Rencontres de Béziers, 30 mars 2013, Béziers
  • Colloque international "Les périphéries urbaines entre normes et innovations. Les villes du sud de l’Europe", 11-13 juin 2008, Bordeaux
3- Séminaires scientifiques
  • Séminaire "Valoriser les paysages", Jeudi 22 janvier 2015, Montpellier Le paysage est aujourd’hui un outil de valorisation économique, identitaire, une référence de qualité, etc. Mais les modalités d’appréciation de la "qualité" d’un paysage restent très imprécises et très variables d’un bout à l’autre de l’Europe. De même, si la valorisation du paysage est devenu un truisme, on questionne peu ses modalités de valorisation, leur impact, leurs finalités et leur efficacité. Ce séminaire se propose d’explorer quelques dimensions de ce débat.
  • Séminaire Repenser les tourismes
    • “New orientations of Tourism in Thailand : ecotourism project of Leeled “, Dr. Rungrawee Jitpakdee and Thanapa Chouykaew (Walailak University, Th.), 19 octobre 2012
    • "Quel(s) tourisme(s) pour les sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO ?" Organisateurs : D. Bartement, D. Crozat, 14 décembre 2011, Montpellier
    • 16 novembre 2011, Atelier « Agritourismes et valorisations touristiques de la nature » (Valparaiso, Chili) dans le cadre du Congrès de l’UGI (Union Géographique Internationale) (D. Crozat, B. Moizo, C. Carrié, O. Guélorguet, D. Bartement)
    • 11 octobre 2011, « Tourisme et retombées économiques » Philippe Méral (économiste IRD Montpellier– GRED)
    • 21 juin 2011 « Ecotourisme et Développement durable ; écotourisme et tourisme communautaire », Bernard Moizo (anthropologie, IRD Montpellier-GRED), Bernard Schéou(économie, CEMOTEV – UVSQ, U. de Perpignan), Alain Girard (sociologie, VECT, U. de Perpignan)
    • "Repenser les tourismes Nouvelles modalités de construction d’un rapport à l’Autre multiscalaire par le tourisme (ou L’Autre et l’Ailleurs. La transgression identitaire de la limite)" Organisateurs : C. Bataillou, D. Crozat, 23 mai 2011, Montpellier
    • 28 mars 2011 Conférence A. Nakayama, Géographe, Université de Beppu (Japon) : « Les Onsen coulent de source : évolution du tourisme thermal au Japon »

PUBLICATIONS


  • Habilitation à diriger des recherches (H.D.R.) en géographie, Université François Rabelais de Tours, référent : Michel Lussault Une géographie de l’engagement culturel Version complète : document attaché ci-joint (Montage_synthese_vs_­3_archi_light.html)
  • Doctorat de géographie, Université Lyon II Lumière. Thèse de géographie sous la direction de Mr. Houssel : La géographie du bal en France. Diversité régionale. La production culturelle de l’espace local : acteurs ; spécificités et identités culturelles ; territoires ou réseaux. (mention très honorable avec les félicitations du jury). (en ligne) http://theses.univ-lyon2.fr/documen...
  • Autres publications : liste détaillée en fichier joint
  • Voir également : https://halshs.archives-ouvertes.fr/, http://scholar.google.fr/ et http://www.researchgate.net/