Typologie des instruments politiques d'adaptation de l'agriculture au changement climatique

2019-2021

Marie Hrabanski

Le projet TYPOCLIM (Typologie des instruments politiques d'adaptation de l'agriculture au changement climatique) est un projet I-SITE MUSE. Ce projet interdisciplinaire est coordonné par Marie Hrabanski (Artdev, CIRAD) et porte sur l'analyse des instruments qui cherchent à promouvoir l'adaptation de l'agriculture au changement climatique. Le projet rassemble plus d'une trentaine de chercheurs issus  de plusieurs UMR montpelliéraines (UMR Artdev, Innovation, G-EAU , CEPEL, Hortsys, CEE-M) et Universités et centres de recherches internationaux (Université de Pretoria, Université de Rio et Brasilia, ISRA-Bame Sénégal, CIAT, Université de Davis, Université des Antilles). Le projet a commencé en janvier 2019 et se terminera en décembre 2021.
contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

https://typoclim.cirad.fr

Partenaires du projet : ARTDEV, INNOvation, G-EAU, Hortsys, CEPEL, CEE-M

 

Description scientifique


D’ici la fin de ce siècle, les changements de température et de précipitation, la hausse du niveau des mers et l’augmentation probable des événements climatiques extrêmes vont avoir un impact considérable sur l’agriculture. Ainsi, tout en contribuant au changement climatique, l’agriculture est aussi affectée par celui-ci.

L’adaptation de l’agriculture au CC est ainsi devenue un des principaux enjeux des négociations climatiques. C’est aussi un défi majeur dans les territoires agricoles vulnérables, dans les pays en développement comme dans les pays développés. La question agricole, au-delà des enjeux de production et de sécurité alimentaire, renvoie également à des questions de conservation de la biodiversité, de développement territorial et de cohésion sociale. Toutefois, peu de connaissances sont disponibles sur les instruments concrètement mis en œuvre pour faire face au défi de l’adaptation de l’agriculture au changement climatique. Cette méconnaissance des instruments existants constitue le point de départ du projet TYPOCLIM.

L’objectif du projet TYPOCLIM est double :

À partir d’une cartographie des instruments d’adaptation de l’agriculture au CC existants, réalisée à partir de huit terrains d’études dans des pays en développement (Afrique du Sud, Sénégal, Brésil, Colombie) et des pays développés (Catalogne-Espagne, Californie-US, Occitanie-France, Guadeloupe-France) et de plusieurs filières agricoles (vin, horticulture (mangues) et maraichage…), elles-mêmes soumises à des chocs climatiques différents (irrégularité des saisons de croissance, excès de chaleur,  manque d’eau…), il s’agira de construire une typologie extensive de ces instruments. Cette typologie sera construite à partir de critères externes, tels que le type de filière, les conditions climatiques, les chocs climatiques etc., et de critères internes tels que le montage institutionnel et financier de l’instrument, le public cible, sa gouvernance etc. Cette typologie constituera une banque de données des instruments d’adaptation de l’agriculture au changement climatique. Le second objectif du projet est d’évaluer les performances différenciées des instruments de politiques publiques qui facilitent l’adaptation de territoires agricoles diversifiés au CC. Ainsi, nous sélectionnerons plusieurs cas empiriques dans lesquels nous analyserons les performances différenciées des instruments mis en œuvre, à partir de critères d’évaluation politiques, économiques, agronomiques et environnementaux. Ces évaluations viendront enrichir la typologie en fournissant des éléments performatifs et prospectifs sur les instruments existants, dans des  contextes donnés.