2009-2013

Systerra PEPITES Processus Ecologiques et Processus d’Innovation Technique Et Sociale en agriculture de conservation

 

L’objectif général du projet PEPITES est de produire des connaissances sur les processus écologiques, les processus d’innovation technique et sociale et leurs interactions, pour évaluer et concevoir des systèmes techniques et des dispositifs d’accompagnement plus durables en matière d’agriculture de conservation. Les travaux se déroulent sur quatre terrains d’étude (France grandes cultures, France agriculture biologique, Brésil et Madagascar petite agriculture familiale) choisis pour explorer une gamme de situations agropédoclimatiques et socioéconomiques permettant une analyse comparative riche. Six tâches à dominante disciplinaire ont été identifiées. L’analyse du processus d’innovation (tâche 6) est centrée sur la production des connaissances au sein des réseaux sociotechniques, les modalités de coopération entre acteurs, les dynamiques de changements des pratiques et des processus d’apprentissage. L’approche des systèmes de production (tâche 5) permettra de comprendre et de simuler la diversité de ces systèmes et d’expérimenter des outils d’aide à la réflexion prospective.
Le problème posé est celui de l’accompagnement d’un processus d’innovation qui se développe rapidement et pour lequel l’usage des processus écologiques apparaît comme un point clé pour accroître la productivité, fournir des services écologiques et réduire la dépendance aux intrants. L’émergence de formes durables d’agriculture valorisant l’usage des processus écologiques, tout en répondant aux exigences et contraintes des agriculteurs et de la société pose des défis de plusieurs ordres. Quelles connaissances et savoirs sont nécessaires de la part des différents acteurs impliqués pour comprendre et valoriser ces processus écologiques ? Comment ces processus écologiques sont-ils modifiés par les pratiques de gestion des systèmes de culture, et comment peut-on les optimiser ? Quelles innovations (techniques, sociales ou organisationnelles) sont-elles nécessaires pour générer ou accompagner la transformation nécessaire des pratiques, des systèmes techniques et des réseaux sociaux professionnels ? Comment ces innovations s’insèrent-elles dans (ou s’articulent-elles avec) des systèmes de production eux-mêmes en évolution rapide, tout en répondant du mieux possible aux objectifs professionnels et familiaux des agriculteurs ? Comment articuler de manière fonctionnelle la production de connaissances et l’accompagnement du changement, afin de favoriser les évolutions qui vont dans le sens d’un développement durable ?
Le projet produira des connaissances originales dans les différentes disciplines et aux interfaces sciences biophysiques / sciences techniques / sciences sociales, renforcera la communauté de chercheurs et praticiens du nord et du sud travaillant autour de l’Agriculture de Conservation, et proposera des dispositifs d’accompagnement et d’enseignement sur ces innovations complexes pour une agriculture intensive mais durable.
Coordinateurs du projet : Stéphane de Tourdonnet (Agroparistech Supagro), Eric Scopel (CIRAD-Persyst), Bernard Triomphe (CIRAD-ES )
Financement du projet : ANR – programme Systerra
Membres ART-Dev impliqués : Eric Sabourin (sociologue), Henri Hocdé (agronome)
Autres laboratoires : CIRAD Persyst (UMR SCA) et Environnement et Societés (UMR Innovation et Art-Dev), IRD, INRA Agroparistech/Grandes cultures, INRA Lille, ISARA Lyon, FOFIFA Madagascar, BASE, NOURICIA Brésil : Embrapa Cerrados (Brasilia) et Amazonie Orientale (Belém), Université de Brasilia (UnB).