NARS - Collective action and agricultural productivity in Egypt’s New Lands (Nasr canal area)

2012-2015

 

La production agricole est un processus complexe qui dépend de la combinaison coordonnées de diverses actions et intrants. Les efforts visant à augmenter la productivité sont en général concentrés sur les aspects techniques, et laissent peu de place à la question fondamentale de la coordination des acteurs et de l’intégration de leurs actions. Ce projet interdisciplinaire se penche sur l’analyse et l’amélioration de l’action collective dans la zone du canal Nasr (le plus long canal des nouvelles terres) en considérant l’ensemble de la chaine de production 

  • en amont (la question de la gestion des engrais et autres intrants), au cours de la production (la gestion sociale de l’eau à différents niveaux), 
  • et en aval (flux d’information et action collective autour de la question de la commercialisation). 
    Il aborde également un des problèmes les plus aigus des nouvelles terres –les pertes de production pré/post-récolte- et explore comment la quantité/qualité finale des produits et les taux de pertes sont liés à la gestion individuelle et collective des intrants (engrais/eau, qui déterminent la sensibilité aux maladies et au pourrissement), ainsi qu’à la coordination des acteurs dans les opérations post-récolte. Les interfaces sociales clés étudiées par le projet comprennent les coopératives (entre le marché, l’état, et les agriculteurs), les Associations d’Usagers de l’Eau (entre les gestionnaires et les irrigants), l’interface agriculteur/éleveurs, et les filières de commercialisation (entre les producteurs, les intermédiaires, et les grossistes).
Le projet a pour objectif de comprendre comment les contraintes liées à la gestion de l’irrigation dans les Nouvelles Terres affaiblissent la position des agriculteurs sur les marchés des fruits et des produits maraichers et dans quelle mesure une action collective permettrait d’alléger cette contrainte
L’objectif du projet est d’améliorer ces interfaces sociales et l’action collective autour des différentes étapes de la production dans les nouvelles terres en Egypte. Son originalité réside dans la manière avec laquelle il identifie et traite les interrelations entre, d’une part, les différentes étapes de la production et la productivité finale et, d’autre part, les différentes interfaces sociales, mobilisant plusieurs disciplines (sociologie, géographie humaine, économie, biologie).

Coordinateurs du projet
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., IRD

Financement du projet
-Joint Innovative Projects Fund , Science & Technology Development Fund (Egypt) 
-IRD (France)

Membres ART-Dev impliqués
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Economie, Chercheur, CIRAD

Membres d’autres laboratoires en France
-François Molle, IRD / International Water Management Institute (IWMI)

-Véronique Alary, CIRAD, SELMET

Partenaires à l’étranger
-Diaa El-Ansary, Precision Agricultural Laboratory (PAL), Faculty of Agriculture, El-Shatby, Alexandria University, Alexandria, Egypt 
-Dr El-Hussein Abdel-Lattif Mabrouk El-Saify Department of Agricultural Economics of Alexandria University

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., CIRAD