Enquêtes agricoles
« Place de l’agriculture pour les ménages ruraux résidant en tribu » & « Les raisons de sortie de l’agriculture depuis le dernier RGA »

2011-2013

Que représentent réellement les activités agricoles (culture et élevage) et de prélèvement (pêche, chasse) des familles résidant en tribu en Nouvelle-Calédonie ? Quels sont les volumes récoltés, pêchés, chassés et le nombre d’animaux élevés ? Quels rôles ces activités jouent-elles pour ces familles ?

Les données statistiques disponibles ne permettaient pas de répondre entièrement à ces questions. La nécessité de poser un regard nouveau et original sur ces activités a abouti en 2011 au projet d’une grande enquête sur le poids et les fonctions de l’agriculture en tribu.

Cette enquête a été conduite par l’Institut Agronomique néo-Calédonien (IAC), avec l’appui du Cirad-ES. Durant près de cinq mois, une équipe de chercheurs et d’enquêteurs a parcouru la Nouvelle-Calédonie afin de rencontrer les membres des ménages résidant en tribu. À partir d’un échantillon aléatoire représentatif, 1 786 ménages répartis dans 288 tribus (sur les 340 que compte le pays) ont ainsi été interrogés, soit 12,6% de la population totale des ménages en tribu. Les données ont ensuite été extrapolées pour fournir des résultats globaux qui valent pour l’ensemble de la population considérée. Les données recueillies concernent les activités des ménages durant l’année 2010, de janvier à décembre.

Au-delà de l’intérêt statistique et de l’aspect novateur d’une telle enquête à une telle échelle, les apports principaux concernent la méthodologie expérimentée et les questions d’hybridation entre marchand et non marchand.

Les enquêtes déclaratives, balayant toutes les activités articulées des ménages, ont permis d’obtenir des résultats quantitatifs comparables aux enquêtes usuelles de budget consommation par pesée et passages réguliers. C’est une avancée considérable qui offre des perspectives en termes de renouvellement, sur des bases crédibles, de la nature des informations collectées. Par suite, cela offre la possibilité d’un regard renouvelé sur les statistiques agricoles, en mesurant les consommations et les dons et en mettant en lumière les agricultures peu connectées au marché et leurs logiques.

L’étude renseigne aussi sur des systèmes d’activités se déclinant différemment selon les territoires. Ces spécificités renvoient à des logiques, des besoins et des contraintes différenciés de la population. Dans un contexte de fort et rapide développement économique, être attentif aux activités effectuées en tribu, c’est aussi prendre la mesure des changements sociaux à l’œuvre et de leurs implications. L’enquête dévoile finalement une agriculture source de richesse et de cohésion sociale pour les familles des tribus et qui pourrait être davantage porteuse de développement économique à condition de valoriser ses propres forces : proximité, valeur environnementale et culturelle des savoir-faire et des produits, qualité sanitaire.

Coordinateurs du projet

- Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., CIRAD ES 
- Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., CIRAD ES

Financement du projet

Province Nord de la Nouvelle-Calédonie, Province des Iles Loyauté de la Nouvelle-Calédonie, Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Membres ART-Dev impliqués

  • Sourisseau Jean-Michel, chercheur, économiste 
  • Bélières Jean-François, chercheur, économiste 
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., chercheuse, géographe, IAC-axe III

Partenaires en France

  • UMR MOISA - CIRAD 
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., économiste, chercheur
  • UMR TETIS - CIRAD 
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., statisticien, chercheur

Partenaires à l’étranger

Guyard Stéphane, sociologue, chercheur, IAC
Apithy Leïla, agronome, ingénieure, IAC

  • Colloque « L’enquête de terrain en Nouvelle-Calédonie et dans le Pacifique : Enjeux théoriques, méthodologiques et éthiques », CORAIL, IRD, UNC, Nouméa, 15-16 novembre 2012.
  • Conférence : « Activités agricoles et de prélèvement des familles résidant en tribu », Koné, centre Au Pitiri, le 11 avril 2013.
  • Conférence : « Activités agricoles et de prélèvement des familles résidant en tribu » Nouméa, Centre Tjibaou, le 30 avril 2013. Passage également dans des émissions radio et télé sur Calédonie première.
  • Guyard, S., Apithy, L., Bouard, S., Sourisseau JM., Passouant, M., Bosc, PM., Bélières, JF., 2013. L’agriculture en tribu. Poids et fonctions des activités agricoles et de prélèvement. IAC-Cirad, Pouembout, 8 p.
  • Guyard, S., Apithy, L., à paraître. Enquêtes statistique sur les activités agricoles des ménages résidant en tribu : retour sur la relation à l’enquêté. In Actes du colloque « L’enquête de terrain en Nouvelle-Calédonie et dans le Pacifique : Enjeux théoriques, méthodologiques et éthiques », CORAIL, IRD, UNC, Nouméa, 15-16 novembre 2012.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.