Marchés Niger - Analyse des marchés agricoles et sécurité alimentaire au Niger

2012-2013

Si les questions relatives à l’intégration des marchés et aux circuits de commercialisation des produits sont relativement bien documentées, la question de la relation des ménages aux marchés est par contre rarement abordée. Une attention particulière est portée dans cette étude à la place du marché dans l’économie familiale tant comme source de revenus potentielle (vente de la production et/ou du bétail) que pour l’achat de produits alimentaires. Un autre sujet à approfondir porte sur le fonctionnement des marchés secondaires de consommation. Les liens avec les marchés de regroupement ont fait l’objet de différentes études, mais l’analyse des potentialités de ces marchés ruraux est encore trop peu étudiée.

Cette étude vise à renforcer la compréhension des liens entre les marchés et la sécurité alimentaire des populations rurales et à améliorer le cadre d’analyse des interventions monétisées de l’aide alimentaire grâce à une meilleure compréhension du fonctionnement et du rôle des marchés de consommation. Elle a donc une visée opérationnelle et s’inscrit dans la stratégie du PAM de soutenir des projets de transferts monétaires plutôt que d’assistance alimentaire quand les conditions le permettent. 
Les objectifs sont de mettre à jour les connaissances sur le profil des marchés (étude 2005) en tenant compte des nouveaux enjeux (récurrence des crises de production, volatilité des prix des matières premières sur les marchés internationaux) ; analyser les effets des achats institutionnels sur les marchés des céréales (stocks OPVN, banques céréalières…), à travers l’étude des stratégies commerciales des grossistes et des producteurs de céréales vis-à-vis de ces achats institutionnels ; étudier la capacité des marchés secondaires ruraux à assurer la disponibilité physique des produits alimentaires, particulièrement en période de crise, et analyser les principaux facteurs participant aux fluctuations des prix ; analyser le rôle des marchés dans l’économie alimentaire des ménages ruraux, avec une attention particulière sur les ménages pastoraux.

  • Cette étude doit permettre d’identifier les indicateurs des marchés à suivre dans le cadre du suivi de la sécurité alimentaire et ses perspectives au Niger ; d’évaluer dans quelle mesure le fonctionnement des marchés est favorable aux achats locaux des vivres et aux activités de transferts monétaires ; d’identifier les mesures d’ordre politique ou règlementaire à mettre en œuvre pour que les marchés répondent mieux aux besoins de la sécurité alimentaire des populations vulnérables ; de décrire les réponses qui favoriseraient la sécurité alimentaire des ménages vulnérables sans perturber les marchés et v) d’expliquer dans quelle mesure le fonctionnement des marchés (capacités, prix…) peut influencer la dimension ou le ciblage des programmes d’assistance alimentaire.

Coordinateurs du projet

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour le PAM au Niger
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour le CIRAD

Financement du projet World Food Programme (WFP)

Membres ART-Dev impliqués

  • Marie-Hélène Dabat, économiste, CIRAD
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., économiste
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., économiste statisticienne
  • Abdoul Salam Diallo, statisticien, U.Montpellier 1 (doctorant)

Membres d’autres laboratoires

  • Sani Laouali Addoh et Amadou Abass, statisticiens, Système d’information sur les marchés agricoles (SIMA), Niamey
  • Lawan Tahirou et Ousmane Salifou Sanda, économistes, PAM, Niamey

Séminaires de travail à Niamey avec le CIRAD et les partenaires locaux en février 2012, octobre 2012, décembre 2012

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.