Table ronde POPSU-Métropoles Montpellier/ ART-Dev : Repenser le modèle des territoires hyper-attractifs. Quels futurs désirables/possibles pour la métropole

Table ronde POPSU-Métropoles Montpellier/ ART-Dev : Repenser le modèle des territoires hyper-attractifs. Quels futurs désirables/possibles pour la métropole
Date : 2021-06-25
Date de fin : 2021-06-25
Heure : 09:00 à 12:00
Art-Dev
Site de Saint Charles

Table ronde POPSU-Métropoles Montpellier/ Chantier transversal LITTORAL ART-Dev

Repenser le modèle des territoires hyper-attractifs.
Quels futurs désirables/possibles pour la métropole littorale?


Montpellier, vendredi 25 juin 2021, 9h-12h
En présentiel: Salle Colloque 2 –Site Saint Charles –Univ. Paul-Valéry Montpellier 3 - Rue du professeur Henri Serre


Inscrivez-vous avant le 23 juin 2021à l’adresse suivante : observatoire.montpellier@NotAllowedScriptgmail.com
En distanciel, par le lien de visioconférence suivant : https://univ-montp3-fr.zoom.us/j/99225183804?pwd=M28zYjgwbnp1dlVkMndzd0ozU2Fxdz09

Nous vous invitons à une table ronde acteurs-chercheur.se.s sur le thème : «Repenser le modèle des territoires hyper-attractifs. Quels futurs désirables/possibles pour la métropole littorale ? ».Dans le cadre du programme POPSU-Métropole Montpellier, notre recherche-action sur«Montpellier, métropole littorale?» cible les territoires hyper-attractifs de la plaine littorale de Montpellier à la mer. L’enquête que nous avons menée dans le cadre de POPSU auprès de différents acteurs (élu.e.s, technicien.ne.s, promoteurs, habitant.e.s...) a révélé toute une série de lieux à enjeux (logement, grands projets d’infrastructure, plage, parking...), de tensions (difficulté à se loger, se mouvoir, se ressourcer...), ainsi que des tactiques -des stratégies?– questionnant la façon dont chacun.e peut trouver sa place dans une dynamique d’urbanisation très tendue. Dans la métropole littorale montpelliéraine, les dynamiques d’attractivité sont «au carré» : le modèle métropolitain rencontre un modèle touristique, partiellement hérité de la Mission Racine. Elles atteignent pour certain.e.s leurs limites (pression foncière, montée en gamme, vulnérabilités sociales et environnementales...), mais pas pour d’autres. Nous questionnons l’espace-temps de l’accumulation (de gens, de projets, d’urbanisation...), la «conflictualité d’attractivité» (juxtapositions, coexistences, territoire de projets / territoires quotidiens...) accentuée par l’enjeu d’une inhabitabilité future (chaleur, inondations, montée de la mer...), et de possibles changements de modèles. Les crises actuelles (sanitaire, climatique, sociale...) nous invitent à (re)poser la question des modèles de développement qui sous-tendent les territoires hyper-attractifs. La table ronde invitera chercheur.se.s et professionnel.le.s à expliciter leurs visions et leurs pratiques : quel(s) sont les futur(s) désirable(s)/possible(s) de la métropole littorale ? -En combien de temps et comment un territoire devient-il attractif ? «Attractif» pour qui ? Et «attractif», jusqu’à quand ?-Quelles sont les lieux, enjeux et limites des dynamiques d’attractivité métropolitaine et touristique ? -Sommes-nous déjà entré.e.s dans une «transition»? Quels sont les conditions et leviers du changement pour vivre, gérer et penser autrement les territoires attractifs ?

Participant.e.s à la table ronde :

  • Fabien BLASCO, Directeur Innovation, politiques Contractuelles, SIGde Montpellier Métropole Méditerranée-Référent Montpellier Méditerranée Métropolede la plateforme POPSU Métropole Montpellier.
  • Emile BOUDET, CDC Habitat, Responsable Stratégie patrimoniale et renouvellement urbain.
  • Pierre BOULDOIRE, 1erVice-président, délégué général, délégué aux solidarités territoriales au Conseil départemental de l’Hérault, Conseiller départemental élu depuis 2008, ancien maire de Frontignan (1995-2020).
  • Marianne DE OLIVEIRA, Cheffe de service Aménagement Durable et Economie du Littoral –Région Occitanie,ancienne cheffe de service Environnement et risques à la mairie de Frontignan, Professeure Associée à l’Université Montpellier3.
  • Elodie ESPEOUT, CDC Habitat, Responsable Stratégieenvironnementale.
  • Véronique NEGRET, Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, déléguée au littoral,la prévention des risques majeurs,la gestion des milieux aquatiques,la prévention des inondations,Maire de Villeneuve-lès-Maguelone.

Organisateur.rice.s :

 

Télécharger la présentation au format PDF

 Généré par AllEvents