Journée d'étude ANR Squapin : "Quelle reconnaissance pour le métier d’aide à domicile ?"

Journée d'étude ANR Squapin :
Date : 2022-06-23
Date de fin : 2022-06-23
Séminaires ART-Dev
Site de Saint Charles
Journée d'étude ANR Squapin :

Quelle reconnaissance pour le métier d’aide à domicile ?

Journée d’étude ANR Squapin - ART-Dev

Jeudi 23 juin 2022 – Salle Kouros – Saint-Charles 2 - Montpellier

En France, les associations ont été les acteurs historiques du secteur de l’aide à domicile, qui depuis le plan de développement des services à la personne en 2005 a été fusionné dans le champ beaucoup plus large des services à la personne. Les activités regroupées dans les services à la personne, reposant sur une interaction directe entre le prestataire et l’usager ou le bénéficiaire, ont reçu un soutien sans cesse croissant depuis les années 1980, parce qu’elles sont considérées comme fortement créatrices d’emplois.

L’état des lieux passé et présent des emplois développés dans l’aide à domicile montre l’importante précarité des emplois développés : temps partiel, faible rémunération, isolement, individualisation de la relation de travail, multi-employeurs, etc. Pourtant, l’aide à domicile qui consiste à prendre en charge des personnes en situation de dépendance, fait l’objet depuis les années 1960 de mesures de politiques publiques, cherchant à améliorer la qualité de l’offre par sa professionnalisation.

Ces emplois très majoritairement occupés par des femmes reposent sur l’application de standards techniques, qui constituent de manière croissante le critère principal sur lequel s’appuient les financeurs publics, mais également sur la mobilisation de compétences sociales et relationnelles (souci d’autrui, bienveillance, etc.) encore faiblement reconnues institutionnellement. Ces compétences ont été régulièrement associées à l’identité féminine des intervenantes.

Cette journée d’étude aura pour objectif de dresser un état des lieux des difficultés rencontrées par les aides à domicile dans la constitution de leur métier à partir d’un éclairage à plusieurs voix avec des chercheurs et des acteurs « professionnels » de l’aide à domicile. Il s’agira également d’identifier les initiatives innovantes qui permettent le renforcement de la professionnalisation du métier d’aide à domicile.

 

Cette journée est organisée par les chercheurs du laboratoire ART-Dev impliqués dans le programme ANR Squapin (https://squapin.hypotheses.org/) portant sur les emplois « peu qualifiés » dans les secteurs d’activité de l’agroalimentaire, du déménagement, du recyclage et de l’aide à domicile. L’équipe d’ART-Dev enquête spécfiquement sur les emplois dans l’aide à domicile.

 

Programme de la journée

 

10h – 12h30 : Quelle professionnalisation dans l’aide à domicile ?

  • Introduction par Stéphane Michun et Cyrille Ferraton (ART-Dev, Céreq)
  • Table-ronde réunissant
    • Jean-Pierre Galtier (directeur général d’Ariège Assistance)
    • Anthony Petrucci (directeur du GEIQ Domicile Grand Sud),
    • Jean-Luc Poblador (Université Paul-Valéry Montpellier 3),
    • Lucie Jégat (Université Paul-Valéry Montpellier 3)
    • et Emmanuelle Puissant (économiste, CREG – Université Grenoble Alpes)
  • Synthèse par Cyrille Ferraton et Khaoula Nasr (ART-Dev)

12h30 – 14h : Pause déjeuner

 

14h – 17h : L’aide à domicile, « ce n’est pas que du ménage » - Quelles compétences dans l’aide à domicile ? 

  • Introduction par Cyrille Ferraton (ART-Dev)
  • Loic Trabut (chercheur à l’Institut National d’Etudes Démographiques) : Le glissement de tâches comme aporie de la construction d’un territoire professionnel
  • Emmanuelle Puissant (économiste CREG – Université Grenoble Alpes) : Le rapport salarial dans l’aide à domicile
  • Synthèse par Stéphane Michun et Khaoula Nasr (ART-Dev)   
 Généré par AllEvents