Programmes

en cours

Tackling CC se donne pour objectifs la production de connaissances sur la mise en oeuvre des instruments de politique publique de lutte contre le changement climatique, la consolidation d’un réseau international et interdisciplinaire sur les politiques de réponse au CC et le développement des partenariats

2018-2021

Gilles Massardier

Partenaires : CIRAD, SUEZ, CEPAL/UM,Université Sao Paulo (USP), Université Davis, IRSTEA, INRA

Observatoire des dynamiques socio-environnementales au Brésil (ODISSEA)

L’objectif général du Projet est de comprendre les différents niveaux d’interaction entre les dynamiques sociales et écologiques dans le contexte des changements climatiques, environnementaux et sociodémographiques.

2017-2021

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partenaires du projet : Cirad (Emilie Coudel, Eric Sabourin, Stephane Gueneau, Marc Piraux, Rene Poccard), IRD (Marie Paule Bonnet, Marie Elizabeth Lacques), Embrapa, UFPA, UFOPA, IPAM, UFC, UFCA, UFG, UFRJ.

Coordination : UnB –CDS (Carlos Saito, Marcel Bursztyn)

Typologie des instruments politiques d'adaptation de l'agriculture au changement climatique

2019-2021

Marie Hrabanski

Le projet TYPOCLIM (Typologie des instruments politiques d'adaptation de l'agriculture au changement climatique) est un projet I-SITE MUSE. Ce projet interdisciplinaire est coordonné par Marie Hrabanski (Artdev, CIRAD) et porte sur l'analyse des instruments qui cherchent à promouvoir l'adaptation de l'agriculture au changement climatique. Le projet rassemble plus d'une trentaine de chercheurs issus  de plusieurs UMR montpelliéraines (UMR Artdev, Innovation, G-EAU , CEPEL, Hortsys, CEE-M) et Universités et centres de recherches internationaux (Université de Pretoria, Université de Rio et Brasilia, ISRA-Bame Sénégal, CIAT, Université de Davis, Université des Antilles). Le projet a commencé en janvier 2019 et se terminera en décembre 2021.
contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

https://typoclim.cirad.fr

Partenaires du projet : ARTDEV, INNOvation, G-EAU, Hortsys, CEPEL, CEE-M

Définir des politiques de changement climatique équitable pour la mise en place de systèmes alimentaires résilients en Amérique centrale.

2018-2020

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partenaires : CIRAD, CIAT, UCI

Description scientifique

Mobilisant des analyses des politiques, la construction de scenario prospectif, des modélisations et des analyses de genre, le projet vise à contribuer à l’élaboration de politique nationale et régionale en faveur de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans un contexte de changement climatique, le renforcement de capacité et la création d’innovations institutionnelles  favorables à une meilleure articulation des interventions  et mise en œuvre des politiques.

Projets pour le littoral

2018-2020

Alexandre Brun

Programme Fondaton de France

voir le site dédié

dsc0006 LR

 

Tout l’enjeu pour la gouvernance locale consiste à mieux prendre en compte l’évolution du trait de côte dans les politiques publiques, de faire des choix d’urbanisme adaptés et cohérents et de prévoir sur le long terme les conséquences de ces choix (ONERC, 2015). Il est ainsi question de relocaliser une partie des enjeux à l’écart des zones les plus exposées au risque de submersion marine.

Articulations of climate change adaptation policies (ARTIMIX)

ARTIMIX propose de déterminer les conditions de succès de la conception et la mise en œuvre d’ensemble de politiques (policy mix) pour l’adaptation au changement climatique (CC) qui favorisent la transition écologique dans des territoires agricoles tropicaux vulnérables.

2018-2020

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partenaires : CIRAD (ART-Dev, Innovation, Green), INRA, IT2, Univ. des Antilles, CIAT, UnB.

Gesteau Litto

Gérer l’eau et les territoires sur un littoral lagunaire Approche comparée des étangs littoraux de Biguglia (Corse) et de l’Or (Occitanie).

2018-2019

Stéphane Ghiotti

Programme CNRS - Observatoires Hommes-Milieux

 

Les lagunes méditerranéennes françaises sont des territoires spécifiques confrontés à des enjeux stratégiques en termes d’aménagement du territoire et de protection de l’environnement. Ces enjeux articulent plusieurs problématiques, environnementales (continentales, lacustres, marines), institutionnelles avec obligation de résultats (GIRE, GIZC, LEMA, multiples directives européennes) et politiques avec les différentes réformes territoriales (intercommunalités, décentralisation) (Ghiotti, 2014). Aux risques d’inondations, de submersion marine, de pollutions s’ajoutent les menaces sur la biodiversité, la nécessaire reconquête des continuités écologiques et du fonctionnement hydro-morphologique des cours d’eau littoraux. Or l’urbanisation rapide et la mise en tourisme soutiennent les logiques de développement économique et résidentiel augmentant la pression sur les milieux.

Trajectories of Social-Ecological Systems in Latin American Watersheds: Facing Complexity and Vulnerability in the context of Climate Change (TRASSE)

2018-2020

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partenaires : CIRAD (F&S, ART-Dev), Univ. Rennes, Colmex, Unam –Iiec, Ipn Oaxaca, Unam–Fac. de ciencia, Inst. Nac. de Geografia de Mexico, Univ Nac. de Medellin, Ciat, SEI

Quels littoraux pour demain ?

Programme Fondation de France

 

2019-2021

Stéphane Ghiotti

L’objectif de cette recherche est d’analyser les projets de restauration des socio-éco-systèmes lagunaires du littoral méditerranéen à partir d’une approche établie sur l’étude de services environnementaux. Il s’agira d’interroger les liens entre gouvernances territoriale et environnementale en analysant la place de ces complexes lagunaires au sein des projets et stratégies des acteurs du territoire. La problématique est de savoir si l’approche en termes de services environnementaux est susceptible de créer les conditions d’une bifurcation dans les stratégies d’aménagement et de développement des territoires littoraux. Ces derniers sont marqués par des processus d’urbanisation et d’anthropisation multiples, facteurs de dégradation morphologique et qualitative altérant le fonctionnement de leurs zones humides. L’hypothèse principale retenue est que les mécanismes de compensation écologique dans le cadre de la séquence « éviter, réduire, compenser » (E-R-C) et la mobilisation d’un nouveau référentiel, « l’espace de bon fonctionnement » (EBF), sont des facteurs de changement. Quelles fonctions, pour quels services, pour quels projets de territoire ?

Les lagunes des étangs palavasiens, de l’Or (Occitanie) et de Biguglia (Corse) permettront de dresser un état des lieux comparatifs des projets de restauration, d’identifier leur caractéristiques et objectifs afin de dresser une typologie situant la place des milieux lagunaires au sein des projets de territoire.

Gouvernance Alimentaire et PRAtiques des ménages agricoles: une approche par les flux d’approvisionnement alimentaire et la multi-localisation familiale.

Le projet GAPRA (Gouvernance Alimentaire et PRAtiques des ménages agricoles: une approche par les flux d’approvisionnement alimentaire et la multi-localisation familiale) analyse le rôle des politiques publiques et de la migration dans les stratégies d'approvisionnement alimentaire des familles agricoles.

2017-2019

Contact :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Partenaires : CIRAD (UMR ART-Dev, MOISA et TETIS), l'Université Paul Valéry, le CNRS, l'Université Fédérale de Rio de Janeiro (CPDA), l'Université Fédérale de Rio Grande do Sul (PGDR), l'Université Fédérale de Brasilia (UnB),  l'Université d’Intégration Latinoaméricaine (UNILA), l'Entreprise Agricole (EPAGRI), l'Université de Quisqueya (Haïti)

Le projet INTEERface, coordonné par Antoine Ducastel décroche un financement ADEME pour une durée de 3 ans. Il s'inscrit dans l'appel à projet "ClimFi". Plusieurs collègues Art-Dev participeront activement à ce projet : Marie Hrabanski (CIRAD), Max Rousseau (CIRAD), Tancrède Voituriez (CIRAD), Denis Pesche (CIRAD), Pauline Lectard (Université Montpellier), Sandrine Michel (Université Montpellier) et Aurélie Delage (Université Perpignan Via-Domitia).

 

L’atteinte des objectifs climat internationaux (Accord de Paris) comme nationaux (Stratégie Nationale Bas Carbone) nécessite à la fois d’augmenter et de réorienter massivement nos investissements vers des actifs bas-carbone, résilients aux changement climatiques. Dans ce cadre, les investisseurs publics français (Caisse des dépôts et consignations, Agence Française de Développement)

Pour des nuits urbaines durables et inclusives

Novembre 2018 - Novembre 2021

Financement : ANR-18-CE41-0005

Coordinateur : Dominique Crozat (Univ. Paul-Valéry Montpellier3)

Carnet de recherches : https://smartnights.hypotheses.org/

 

Le programme de recherche « Smartnights » vise à créer une base de connaissances pour élaborer des politiques publiques durables en matière de vie nocturne étudiante dans les villes universitaires de taille moyenne (Montpellier, Reims, Grenoble et Lyon comme ville étalon). En effet, des notions telles que la ville « 24 heures sur 24 » ou la « ville festive » ne soulignent pas seulement l’importance de la nuit urbaine dans la revitalisation de beaucoup de villes désindustrialisées mais aussi la « nocturnalisation » croissante de la vie quotidienne dans la société occidentale. L’économie de la nuit est devenue une des clés de l’économie urbaine, de la stratégie marketing des autorités urbaines. Cependant, au-delà de ces potentialités, le développement de la vie nocturne est aussi caractérisé par des tendances négatives telles des formes de fragmentation sociale et spatiale, rendues visibles à travers l’expression de conflits. Le programme de recherche permet de décoder les sources de conflits entre étudiants et résidents (nuisances sonores, impacts fonciers, intégration sociale, etc.), et les mécanismes créant des inégalités socio-spatiales face au « droit à la nuit » qui émerge de l’expansion récente de la vie nocturne. In fine, la définition d’un « habiter la nuit » apparaîtra à travers les analyses.

 

logo anr ArtDev Logo  logo Pacte  logo triangle  logo Habiter

 

Salariés en emploi peu qualifié : quelles perspectives face à l’injonction de devenir acteur de leur parcours professionnel ?

2019-2023

L’équipe montpelliéraine :

  • Cyrille Ferraton, MCF en économie, ART-Dev, Chercheur associé Céreq
  • Stéphane Michun, ART-Dev, Ingénieur d’études Céreq

 

Le Céreq en partenariat avec six autres équipes de recherche mènera de 2019 à 2023 une recherche ANR intitulée SQUAPIN. ART-Dev fait partie du consortium qui s’attachera à analyser l’injonction de devenir acteur de son parcours professionnel qui pèse sur les salariés en emploi peu qualifié.

 

Les nouveaux modèles de l’économie du partage : le secteur de l’audiovisuel

1/03/2018 au 1/03/2021

Cyril Ferraton

Programme de recherche Fonds Européen de Développement Régional

 

logo FeesSpecialesLe projet porte sur les nouveaux modèles économiques de la production culturelle, en particulier dans le secteur de la production audiovisuelle, qui est aujourd'hui créateur net d'emplois salariés en France. Nous recherchons à définir les principes des nouvelles activités économiques dans ce secteur à travers le financement, la gouvernance, la production et la distribution de créations transmédias réalisées à partir de logiciels libres.

 

La Scop Les Fées Spéciales, partenaire du projet, fabrique ses films d’animation à partir de logiciels libres. En développant des programmes transmédias innovants, la Scop Les Fées Spéciales offre un terrain d’expérimentation et d’étude aux deux laboratoires (RIRRA 21 et ART-Dev) impliqués dans le programme de recherche : l'analyse des nouvelles propostions de création et du renouvellementde la circulation des oeuvres pour RIRRA21, celle des initiatives de l’économie du partage, de l’économie sociale et solidaire et de l’innovation sociale pour ART-Dev.

Le projet prévoit aussi d’enquêter sur d’autres initiatives de l’économie du partage et de l’économie sociale et solidaire1 reposant sur les plateformes numériques et les logiciels libres. L’objectif est d’identifier des modèles économiques innovants relevant de l’économie du partage.