Stéphane Ghiotti (CNRS) signe cet article "Derrière la plage, les étangs" paru dans le n°57 de la revue Etudes Héraultaises.

De milieux hostiles à assainir à joyaux de la biodiversité planétaire à conserver absolument, les complexes lagunaires ont connu, en 50 ans, un renversement de trajectoire.

Ce dernier concerne aussi bien les représentations sociales et collectives que les formes de valorisation de leurs « matérialités » rassemblées sous la bannière contemporaines des services écosystémiques. Ils sont aujourd’hui en prise avec une multitude d’enjeux, tant terrestres que littoraux et marins, des logiques d’acteurs et d’usages articulant coopération/compétition, et enfin une grande diversité des périmètres et instruments de gestion et de gouvernance. L’enjeu est autant social que politique, et relève de la solidarité territoriale pour un littoral exposé à de très nombreux défis.

Continuer la lecture sur le site de la revue.

 


Les derniers dépôts dans HAL-SHS

1 décembre 2022