Robin Bourgeois (CIRAD) et Sara Mercandalli (CIRAD) cosignent cet article "Using anticipation to unveil drivers of local livelihoods in Transfrontier Conservation Areas: A call for more environmental justice" paru en acccès libre dans la revue en ligne People and Nature.

Utilisant le concept de justice environnementale dans ses dimensions de distribution, de procédure et de reconnaissance, nous avons mis en oeuvre une approche de coélaboration de scénarios afin d'explorer des trajectoires durables

des modes de subsistance des populations locales dans quatre sites appartenant à deux zones de conservation transfrontalières (TFCA) en Afrique australe.

Sur la base d'une recherche-action anticipative et décolonisée, basée sur la participation et la transdisciplinarité, notre objectif était de stimuler l'échange de connaissances et produire des regards sur les futurs des moyens de subsistance locaux en impliquant des experts vivant dans ces TFCA.

Nos résultats montrent que la faune et les activités liées à la faune ne sont pas considérées comme les principaux moteurs des moyens de subsistance locaux, malgré l'attention et les investissements des parties prenantes dominantes dans ces secteurs. Au contraire, la gouvernance locale et les réglementations d'utilisation 2 des terres sont apparues comme des facteurs clés dans les quatre sites étudiés. L'état des ressources naturelles, y compris l'eau, et les systèmes agricoles appropriés sont également apparus comme essentiels pour maintenir les moyens de subsistance futurs dans les TFCA, de même que la reconnaissance des cultures locales, des connaissances et des systèmes de valeurs indigènes.

La conservation de la nature, en particulier en Afrique, est enracinée dans son passé colonial et lutte encore pour se libérer ou se décoloniser des habitudes de ce passé malgré des décennies de remise en question. À ce jour, la colonialité persistante de la conservation empêche les citoyens locaux de participer réellement à la planification et à la conception des TFCA dans lesquelles ils vivent, apportant de bénéfices limités pour ces citoyens et limitant souvent la capacité des populations autochtones à conserver les ressources naturelles.

Nous proposons une façon concrète d’avancer en considérant la justice environnementale comme un ciment entre les deux piliers du concept TFCA, c'est-à-dire la conservation de la nature et le développement socioéconomique des communautés locales ou voisines, dans le cadre d'un besoin plus large et urgent de repenser les relations entre les humains dans, et avec, le reste de la nature.

Découvrir l'article...

Bourgeois, R., Guerbois, C., Giva, N., Mugabe, P., Mukamuri, B., Fynn, R., Daré, W., Motsholapheko, M., Nare, L., Delay, E., Ducrot, R., Bucuane, J., Mercandalli, S., Le Page, C., & Caron, A. (2023). Using anticipation to unveil drivers of local livelihoods in Transfrontier Conservation Areas: A call for more environmental justice. People and Nature, 00, 1– 16. https://doi.org/10.1002/pan3.10446


Les derniers dépôts dans HAL-SHS

15 avril 2024