Anaïs Trousselle (NARRAU, chercheure associée à l’UMR ART-Dev), Itane LACRAMPE-CAMUS (NARRAU, chercheure associée à l’UMR ART-Dev), Geneviève CORTES (Université Paul-Valéry Montpellier3), Cécile JOUHANNEAU (Université Paul-Valéry Montpellier3) cosignent cette publication parue dans l'édition de mars 2022 de la revue Pratiques et Humanités.

Urgence alimentaire, isolement, fermeture des guichets administratifs, ralentissement ou interruption des trajectoires d’insertion : la crise sanitaire a exacerbé les vulnérabilités des populations migrantes,

et a conduit les associations à renouveler leurs pratiques pour leur venir en aide. Toutefois, fortement mis à l’épreuve, les acteurs associatifs ont pu se sentir délaissés sur le terrain par leur hiérarchie ou les pouvoirs publics, alors qu’ils/elles étaient déjà confrontés avant la pandémie à un système migratoire coercitif restreignant leurs actions.

Télécharger l'article au format PDF


Les derniers dépôts dans HAL-SHS

21 février 2024