David Giband (Université Perpignan Via-Domitia) cosigne avec Nicolas Lebourg et Dominique Sistach, l'article "La prise de Perpignan par le RN : chronique d'une conquête annoncée", p.91-109, paru dans le volume 54, 2021/1 de la revue Pôle Sud, "Municipales 2020 : la République en marges".

Le succès électoral de Louis Aliot aux municipales de 2020 à Perpignan fait figure d’exception en raison de la taille de la ville, de la personnalité du candidat élu et des singularités de Perpignan.

Régulièrement classée comme l’une des villes les plus pauvres de France métropolitaine, marquée par d’importantes tensions sociales et par une ethnicisation prononcée de la vie sociale et politique, Perpignan est une ville singulière. Toutefois, loin de se réduire au succès du Rassemblement national (RN) dans une grande ville du Sud de la France, l’élection de Louis Aliot résulte davantage d’une combinaison de facteurs ancrés dans la trajectoire économique et sociale de la ville, dans ses particularités politiques et partisanes tout autant que dans l’enracinement du parti frontiste, ou encore dans le délitement des systèmes clientélistes et politiques locaux. Résultat de dynamiques locales, l’élection de Louis Aliot invite à nuancer les effets d’une quelconque stratégie nationale et questionne la place du RN et de ses alliés (R. Meynard à Béziers) sur le littoral méditerranéen.

Giband, D., Lebourg, N., Sistach. D, 2021, “La prise de Perpignan par le RN.  Chronique d’une conquête annoncée.”, Pôle Sud, p.91-110.

Lire l'article en ligne...

https://doi.org/10.3917/psud.054.0091


Les derniers dépôts dans HAL-SHS

9 août 2022