Kévin Mary, Nora Nafaa et David Giband (Université Perpignan Via-Domitia) ont co-dirigés un ouvrage sur les formes contemporaines de privatisations de l'Éducation paru chez Springer. Il propose, dans une perspective internationale, une géographie de ce processus et s'intitule "Geographies of Globalized Education Privatization".

Ce livre explore les formes complexes et variées que prend la privatisation de l'éducation à l'échelle mondiale à différents niveaux de la scolarité. À travers la diffusion des politiques néolibérales en matière d'éducation, au Nord comme au Sud,

l'ouvrage suggère que ce processus conduit à de nouvelles formes éducatives et à des dynamiques socio-spatiales liées à la création de marchés scolaires de plus en plus compétitifs. L'ouvrage met en lumière certaines des principales questions que cette concurrence génère en se concentrant sur l'accélération des processus ségrégatifs, mais aussi sur les alternatives qui émergent dans ce contexte mondial. Il examine les processus de domination, d'hégémonie, mais aussi d'exclusion et de ségrégation, en explorant finalement les contradictions inhérentes aux sociétés étudiées. Il présente de nouvelles recherches menées dans des contextes internationaux dans les domaines de la géographie sociale, de la sociologie, de l'histoire et de la démographie aux États-Unis, au Liban, en France, en Afghanistan et au Chili.

 

Découvir l'ouvrage, disponible aux formats ePub, PDF et papier.


Les derniers dépôts dans HAL-SHS

25 juillet 2024