Directrice de thèse : MASSON Sophie
Co-Directrice de thèse : PODESTA Marion
Etablissement d’inscription : Université de Perpignan Via Domitia
ED de rattachement : Inter MED - Espaces, Temps, Cultures, 544
Spécialité : Sciences économiques
Mode de financement : Bourse Fondation Université Perpignan Via-Domitia
Début de thèse : 2019
Titre  : Analyse économique de l'impact du développement des énergies renouvelables sur le marché de l'électricité.

emails : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 


Dans les médias

  • La diagonale du vide, le désert français

    Max Rousseau (CIRAD) était l'invité de l'émission Zoom Zoom Zen sur France Inter ce lundi 19 février.

    À l’écart de la capitale et des grandes métropoles, il y a en France ce que les géographes et les sociologues appellent la diagonale du vide. Un désert français où les services publics, la culture, l’emploi ou encore le lien social se font rares.

    Ecouter l'émission...

     
  • L’éducation, nouvel eldorado pour les entrepreneurs ?

    David Giband, Kevin Mary (Université Perpignan Via-Domitia) et Nora Nafaa (CNRS, chargée de recherche associée à ART-Dev) signent cet article paru le 30 janvier 2024 dans The Conversation.

    La privatisation de l’éducation est une réalité désormais mondiale. Prenant racine dans les politiques de dérégulation de l’économie et des services engagées à partir des années 1980, ce processus controversé pousse le champ éducatif et le rapport à l’éducation des sociétés vers une marchandisation toujours plus grande.

    Continuer la lecture...

     

     
  • Le retour des trains de nuit se fait-il sur de bons rails ?

    Guillaume Carrouet (Université de Perpignan Via-Domitia)  est à l'honneur dans The Conversation :

    Début 2016, Alain Vidalies, secrétaire d’État chargé des transports, annonçait la suppression progressive de la plupart des liaisons ferroviaires de nuit. La principale raison invoquée était l’absence de rentabilité. Sur fond de préoccupations environnementales, une dynamique inverse a depuis été enclenchée par les pouvoirs publics : le Paris-Nice revenait sur les rails le 21 mai 2021 et le Paris-Tarbes-Lourdes le 12 décembre.

    Découvir l'article... qui est repris et cité dans un podcast sur France Inter

     

     
  • Gérer l'eau et le feu

    Ce 31 mai 2023, Ludivine Eloy (CNRS) était l'invitée de l'émission Nous n'avons qu'une terre sur la radio Divergence FM.

    Nous vivons un temps où des technologies modernes apparues à une époque où l’on appréhendait mal l’écologie, viennent percuter les savoirs locaux qu’il ne faut pas perdre.

    Découvrir le podcast ...

     

     
  • De Perpignan à Rungis, l'avenir incertain du train des primeurs

    Guillaume Carrouet (Université Perpignan Via-Domitia) participait à l'émission "Les enjeux territoriaux" sur France culture.

    Découvrez le podcast...

    Cinq fois par semaine, il ressurgira de la nuit. Le train Perpignan-Rungis, aussi appelé train des primeurs est relancé, a-t-on appris ce mardi 2 mai.

     

Les derniers dépôts dans HAL-SHS

23 avril 2024